Les rédacteurs selon Saint Jean

La TOB, dans son introduction de l’évangile de Jean, dit qu’il y a de l’araméen sous-jacent sous certains textes et aussi des jeux de mots qui ne peuvent se comprendre qu’en grec… Bloqué par le présupposé d’un seul rédacteur, le Bibliste n’est pas allé plus loin…S’il avait recensé les versets araméens, il se serait rendu…

Détails