LA RECONCILIATION

Autrefois appelé le sacrement de pénitence, ou encore la confession, la réconciliation est une rencontre avec Dieu qui se réalise par le moyen d’une rencontre avec un prêtre. À la lumière de la Parole d’amour de Dieu qu’est la Bible, on reconnaît ses péchés, non pas en se regardant, mais en regardant l’amour de Dieu pour nous. Le péché est une rupture de communion avec Dieu, un manquement à l’amour. Il porte en même temps atteinte à la communion avec l’Église, Corps du Christ. Le sacrement de réconciliation exprime et réalise une conversion qui apporte à la fois le pardon de Dieu et la réconciliation avec l’Église faite de nos frères et sœurs dans la foi. Cette rencontre nous transforme spirituellement et humainement.

En pratique

Dans le courant de l’année, pour les grandes fêtes, des temps spéciaux, des célébrations pénitentielles, sont proposés pour que tous puissent accéder à ce sacrement.

Tout au long de l’année, il est toujours possible de rencontrer un prêtre dans les différentes paroisses afin de recevoir le sacrement individuellement.

  • À Notre-Dame de la Compassion, le mardi après la messe de 9h
  • À Sainte-Thérèse, le jeudi après la messe de 18 h 30
  • À Saint-Joseph, le jeudi après la messe de 9h
  • A Saint-Pierre Saint-Paul, le samedi de 17h à 18h.

Sauf vacances scolaires

QUI CONTACTER ?

Un prêtre lors d’une des permanences dans les églises (cf horaires ci-contre)

EN SAVOIR +

[icon name= »file-text-o » class= » » unprefixed_class= » »] La réconciliation sur le site de la Conférence des Evêques de France

[icon name= »file-text-o » class= » » unprefixed_class= » »] La réconciliation sur le site de la Liturgie catholique

[icon name= »file-text-o » class= » » unprefixed_class= » »] Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le site du Cybercuré

PSAUME 129

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,

Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !
Si tu retiens les fautes, Seigneur
Seigneur, qui subsistera ?

Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.
J’espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,

attends le Seigneur, Israël.
Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat.

C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

Qu’est-ce qu’un sacrement ?

« Un sacrement est une réalité du monde visible qui révèle le mystère de salut parce qu’elle en est la réalisation. » Mgr Coffy, 1971 Signes extérieurs de la grâce intérieure, les sacrements correspondent à la nature humaine, à la fois spirituelle et sensible. Des gestes, des paroles, des symboles sont utilisés tout au long de la liturgie…

Lire +